Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Se retrouver

Tania n'était pas convaincue. C'est son père qui l'avait poussée à venir me voir. Jeune adulte elle avait déjà de l'expérience, plusieurs missions à durée déterminée, mais voilà que depuis un an elle n'arrivait plus rien à décrocher.

Quand la vie nous met à l'épreuve

Elle ne voyait pas en quoi je pourrais l'aider, sauf à lui donner des recettes, mais cela changerait-il quelque chose ? De toute façon elle avait entendu tout et son contraire pour justifier que sa candidature n'était pas retenue.

Inutile de dire qu'elle ne portait pas les recruteurs dans son cœur. Elle s'énervait que les entretiens l'emmènent sur des terrains où elle ne voulait pas aller et aussi de ne pas avoir l'occasion d'exprimer ce qui lui tenait à cœur.

Nous avons pris le temps de faire un pas de côté. Et elle, quel regard portait-elle sur elle-même, sur sa façon de se présenter, de parler d'elle ? Comment appréciait-elle ce qu'elle montrait d'elle ?

Reconnaître qu'on manque parfois de bienveillance envers soi-même

Tania n'était pas très tendre non plus avec elle-même, assez critique même. Alors peu à peu je l'ai invitée à reformuler ce qu'elle disait d'elle avec gentillesse. Constatant combien elle avait du mal, elle a commencé à comprendre : c'est vrai elle ne devait pas donner très envie.

Alors Tania s'est détendue. Oui, elle voulait bien revenir pour une deuxième séance. Oui elle avait envie d'avancer vers plus de bienveillance envers elle-même.

Ouf, l'essentiel était fait. Il ne restait plus qu'à la guider vers cet objectif : à quoi cela ressemblerait-il quand elle en arriverait là ?

se retrouver - coaching emploi.jpg

Renouer le contact avec soi-même et retrouver la paix

Une séance durant, Tania a tâtonné...et puis c'est devenu une évidence. Et quel changement ! D'un coup Tania n'était plus la même : une belle jeune fille pleine de générosité et de douceur. J'en étais toute chose.

Après l'avoir raccompagnée je me suis dit que Tania avait désormais beaucoup plus de chance de décrocher un job. Et en même temps, à cet instant ce n'était plus le sujet pour elle. Elle était tellement heureuse de s'être retrouvée !

Quel beau métier je fais.

Et vous, en quoi avez-vous l'impression de vous être un peu perdu.e ?

Paule Terreaux
www.pauleterreaux.fr

J'ai envie de me retrouver

Je prends RDV avec Paule

 

Écrire un commentaire

Optionnel