Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Thérapeutique

  • Pourquoi

    Lorsque quelque chose nous résiste, nous cherchons à comprendre pourquoi. De fait, lorsque nous trouvons une explication, cela nous permet souvent de lever le blocage et de parvenir à nos fins. Souvent mais parfois non et c'est là qu'il devient intéressant de solliciter de l'aide.

    Nuage de Pourquoi

    J'explique à mes clients et patients que nous allons travailler à un autre niveau. Qu'importe le pourquoi – ce n'est plus utile à ce stade – nous allons plutôt chercher comment : comment avancer ?

    Du pourquoi au comment

    De cette façon je les invite à lâcher prise et à se laisser surprendre par ce qui viendra. Car en effet, ce qui aidera à avancer peut surprendre. Lorsqu'en plein travail, la personne s'arrête un instant pour dire : « je ne vois pas le rapport avec ce qu'on cherche », je l'encourage : « super, vous êtes sur la bonne piste ! » Et c'est vrai, la suite vient toujours le confirmer.

    Lâcher prise et se laisser surprendre

    C'est parfois un souvenir à la lumière duquel tout devient plus clair ou encore la découverte d'une ressource qui ouvre de nouveaux horizons. Le plus souvent c'est un nœud qui se défait et permet d'avancer vers le but imaginé. Il arrive aussi que ce soit une grande porte qui s'ouvre au point de laisser apparaître un nouveau but.

    Constater que la voie est libre

    Mathilde en avait marre de travailler. Après tant d'années, elle voulait mettre un terme à sa carrière et enfin vivre. Lors du bilan de l'accompagnement, elle s'est émerveillée : « je sais enfin travailler et je n'ai qu'une envie : continuer ! »

    Étienne cherchait désespérément un métier qui lui plaise. Il avait déjà essayé plusieurs pistes et regrettait d'avoir perdu beaucoup trop de temps. Après quelques mois, ce n'était plus du tout le sujet : il se réjouissait d'une confiance en lui toute nouvelle et de sa capacité à la cultiver seul désormais.

    Quel est ce pourquoi que vous avez déjà trop ressassé ? Oseriez-vous avancer vers un comment ?

    Paule Terreaux
    www.pauleterreaux.fr

    J'en ai marre de ressasser.

    Je prends RDV avec Paule

  • Accompagnement

    Lorsque nous reconnaissons que notre situation ne nous plaît pas, que nous aimerions vivre autre chose mais que nous n'y parvenons pas, ce n'est pas facile pour autant d'oser solliciter de l'aide, d'envisager un accompagnement.

    Des années pour gagner notre autonomie

    C'est que nous avons mis une vingtaine d'année, peut-être davantage, à gagner notre autonomie par rapport à nos parents et éducateurs. Nous avons franchi bien des étapes avant de démontrer que nous pouvions désormais nous débrouiller seul. Il nous a même fallu repousser l'aide qu'on nous proposait encore...

    C'est ce qu'expriment les plus jeunes lorsqu'ils ont accepté de se laisser accompagner et que nous clôturons le travail :

    • Anthony qui cherchait sa voie : « Cette fois j'ai suffisamment confiance en moi, je vais pouvoir continuer seul. »
    • Noé que ses parents poussaient à choisir : « Maintenant je sais comment choisir, je choisirai quand j'aurai envie ! »
    • Cédric qui n'arrivait pas à se lancer dans la vie active : « J'ai bien assez reçu de mes parents pour m'en sortir seul désormais. »

    Ça c'est quand vous cherchiez à devenir adulte, mais aujourd'hui c'est autre chose : l'enjeu n'est plus de vous débrouiller seul. L'objectif est d'apprécier un plus bel épanouissement.

    Le courage de solliciter de l'aide

    Valérie démarrait un travail avec moi mais s'inquiétait beaucoup : « Dites-moi franchement, est-ce que je suis si incapable à devoir vous solliciter ? »

    « Vous voulez vraiment mon avis ? Au contraire, je vous admire : peu de gens sont capables de vouloir mieux et de s'en donner les moyens ! »

    Grand moment d'émotion.

    rénovation

    Alors, cette maison que vous étiez si fier d'avoir construite vous-même à l'époque, quels aménagements aimeriez-vous y faire aujourd'hui ?

    Paule Terreaux
    www.pauleterreaux.fr

    J'ai envie de mieux...

    Je prends RDV avec Paule

  • C'est plus fort que vous

    Ce n'est pas votre genre mais c'est plus fort que vous :

    • à chaque fois que vous apercevez une araignée vous sautez en l'air
    • dès que vous rencontrez cette personne, vous avez la boule au ventre
    • à chaque fois que vous passez par là, vous êtes sur le qui-vive

    Pourtant ce n'est pas votre genre !

    Cette réaction irrépressible

    araignée, toile

    Et si vous preniez le temps d'un Switch pour vous débarrasser de ça ?

    Qu'est-ce qu'un Switch ?

    Ça commence en bas à gauche, ça termine en haut à droite et ça fait "swiiiiiiiitch". Ce n'est pas de la magie mais ça vous débarrassera du problème. J'exagère à peine la description : cela nécessite d'identifier le souvenir associé, puis un peu de préparation, mais au final seulement quelques "switch", moins d'une heure.

    Vous pouvez vous en débarrasser

    Alors que vous subissez ce désagrément si pénible depuis si longtemps, comment pourrait-il disparaître aussi vite ?

    C'est vrai, c'est surprenant. C'est pourtant comme cela que le problème s'est installé : à partir d'un épisode éprouvant qui n'a probablement pas duré plus longtemps. Vous l'aviez peut-être oublié. Et votre souci n'est peut-être apparu que bien après. Pour moi c'était un coin de trottoir bien précis qui me faisait de plus en plus peur tandis que mes enfants se succédaient en conduite accompagnée. Avec le temps cela finissait par être tous les trottoirs.

    J'avais une histoire avec ce coin de trottoir : dix ans auparavant c'est moi qui avait mal négocié la distance et qui avais dû appeler la dépanneuse, jante hors d'usage. Un switch et je me suis apaisée.

    Et vous, quelle est cette réaction plus forte que vous ?

    Paule Terreaux
    www.pauleterreaux.fr

    J'en ai marre de cette réaction plus forte que moi.

    Je prends RDV avec Paule