Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2016

Vérifier ses batteries

Quand l'énergie manque pour se mettre en mouvement, il est bon de s'interroger sur l'état de ses batteries.

Oui j'ai bien dit ses batteries, car si nous en avons tous une favorite, qui nous propulse plus que les autres, il y en a en réalité trois et elles ont toute leur rôle à jouer. On les nomme couramment Tête, Cœur, Tripes*.

Coaching professionnel Batteries.jpg

  • Certains connaissent surtout la batterie Tête. Ça phosphore là-haut. Ils décident d'agir parce qu'ils ont des raisons objectives d'affirmer que c'est important !
  • D'autres se laissent plutôt guider par la batterie Cœur. Ils ressentent les choses. Ils aiment ou n'aiment pas. Ils se lancent dans l'action parce qu'ils savent que c'est comme ça que c'est juste.
  • D'autres sont mus par la batterie Tripes. Ils se connaissent actifs, bouillonnants même parfois. Ils passent à l'action parce qu'il faut que ça bouge !

Chacun compte principalement sur la batterie qui s'est montrée la plus puissante dans sa vie jusque là. Quand l'énergie manque, c'est elle qu'il voudrait recharger. Et si, au contraire, c'était le moment de s'appuyer sur les deux autres ? Il faut parfois du temps pour les apprivoiser : découvrir comment elles peuvent rendre service et ce qui les alimente.

Vous avez reconnu votre batterie principale ? Vous voyez celle qui pourrait prendre le relais de temps en temps ? Lui offririez-vous un peu d'attention dans les jours qui viennent ?

Je vous souhaite beaucoup de plaisir dans cet apprivoisement.

Paule Terreaux
www.pauleterreaux.fr

(*) De nombreux modèles s'appuient sur cette distinction, notamment l'ennéagramme, une typologie ancestrale décrivant 9 types de personnalité, 3 pour chacun des centres Tête, Cœur et Tripes.

Les commentaires sont fermés.