Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Ni bonne, ni mauvaise

    Sentiments, émotions, voilà des notions que divers courants tentent de remettre à l'honneur. De fait, c'est ce qui met de la couleur dans nos vies, de la variété, du piquant. Partager nos sentiments est aussi ce qui nourrit nos relations affectives, ce qui nous permet de nous sentir proches.

    Accueillir les émotions sans jugement

    Pour en profiter pleinement nous sommes invités à en accueillir toutes les nuances... et c'est là que ce n'est pas si simple ! On a beau dire que les émotions ne sont ni bonnes, ni mauvaises, qu'elles surgissent en nous à notre insu et qu'elles ont chacune leur raison d'être... elles ne sont pas toutes faciles à accepter.

    Arc-en-ciel

    Apprendre à reconnaître les émotions

    On évoque couramment 4 grandes familles : la joie, la colère, la peur et la tristesse. Êtes-vous à l'aise avec chacune ? Capable de les accueillir toutes ? D'écouter ce qu'elles cherchent à vous dire ?

    Deux autres familles ont été découvertes plus tardivement : la surprise et le dégoût. Personnellement la conscience de cette dernière m'a aidée à y voir plus clair et mieux gérer certaines situations.

    Il y a encore une 7ème famille, qui se reconnaît elle aussi par des micro mouvements ultra rapides et incontrôlables du visage, avec une particularité bien à elle qui est une bouche dissymétrique... c'est le mépris.

    Relativiser nos perceptions

    Je ne sais pas vous, mais moi j'ai du mal à croire qu'elle n'est ni bonne ni mauvaise cette émotion là ! Et pourtant j'ai envie d'essayer... parce que celui à qui je la reproche parfois me montre chaque jour combien il m'aime.

    Quelle couleur manque-t-il à votre arc-en-ciel ?

    Paule Terreaux
    www.pauleterreaux.fr

    NB : Paul Ekman, pionnier dans l'étude des émotions et de leur relation aux expressions faciale, observe que ces dernières sont universelles, identiques dans toutes les cultures. Il a identifié 7 familles distinctes qui incluent la joie, la colère, la peur, la tristesse, la surprise, le dégoût et enfin le mépris ou la haine.

    J'ai envie de mieux gérer mes émotions.

    Je prends RDV avec Paule

  • Colère

    Mon amie vivait un renoncement difficile. A force de travail, sa santé ne lui permettait plus de pratiquer son métier. Elle n'imaginait pas faire autre chose dans l'entreprise.

    Ouvrier maniant la pelle devant un tas de terre - Santé - Travail

    De semaines en semaines, je prenais le temps de l'écouter dans sa souffrance et de m'intéresser aux solutions qui se dessinaient pour son avenir. Elle convenait que le licenciement pour inaptitude était indiqué en attendant une éventuelle reconnaissance de maladie professionnelle.

    La colère a besoin de se dire

    Arrivait le moment du départ de l'entreprise. Elle bouillonnait de colère, semblait en vouloir à tout le monde, repoussait toute marque d'attention. Je ne comprenais plus et je trouvais que ce n'était pas juste pour ses collègues qui faisaient de leur mieux.

    Ce jour là, dans un élan pour tâcher de la comprendre malgré tout, je manifeste que j'entends sa colère. Elle confirme. Je demande contre qui ? « Contre moi qui n'ai pas réussi à me préserver ! »

    Écouter avec bienveillance et patience

    Bon sang mais c'est bien sûr ! Fallait-il que je me sente personnellement atteinte par sa colère pour oublier ce que je connais bien : face à une telle limite, la colère ne pouvait qu'être énorme ; toute cette colère, il fallait bien qu'elle l'exprime ; autant de colère contre elle, cela aurait fait beaucoup trop... Et mon rôle à moi était d'accueillir patiemment.

    Oui mais voilà, pour accueillir il me fallait retrouver tout mon détachement par rapport à la situation. Sa réponse me l'a permis.

    Vous reste-t-il une grosse colère, encore vive ou très enfouie ? Je vous souhaite de trouver quelqu'un pour l'accueillir.

    Paule Terreaux
    www.pauleterreaux.fr

    J'en ai marre de toute cette colère.

    Je prends RDV avec Paule