Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2018

Coach et aussi thérapeute

Quand je parle de mon métier j'illustre mon propos, je raconte comment les personnes retrouvent leur chemin et leurs ressources pour avancer*. C'est à chaque fois tellement impressionnant et beau !

Mes interlocuteurs sont touchés par ces histoires. Cela les fait penser à des collègues, des amis, des voisins... et souvent arrive la question : est-ce qu'il n'y a pas parfois besoin de plus ? C'est quoi la limite entre coaching et thérapie ?

Effectivement, les gens me sollicitent souvent pour des sujets qui les travaillent en profondeur. Ce n'est probablement pas un hasard. C'est vrai, j'aime particulièrement accompagner à ce niveau là. J'y suis à l'aise et je me réjouis de la puissance de transformation que cela permet.

Quelle limite alors entre coaching et thérapie ?

C'est une vraie question, que j'ai étudiée en formation et que j'approfondis en permanence dans ma pratique. En effet, si je suis coach depuis plus de 3 ans, je suis également thérapeute depuis quelques mois**.

Iceberg

Ainsi je peux accompagner tout aussi bien sur des objectifs concrets à court terme, que sur des problématiques plus profondes, qui nécessitent de guérir des blessures, récentes ou anciennes. Il n'y a nul besoin d'en décider à l'avance : j'adapte mon accompagnement à ce que recherche la personne et à ce qu'elle est prête à vivre dans la relation qui s'installe entre nous.

Vous pensez à quelqu'un ? Je me ferai un plaisir d'écouter sa demande et de lui expliquer comment je peux l'accompagner.

Paule Terreaux
www.pauleterreaux.fr

(*) de telle façon qu'on ne puisse pas les reconnaître.
(**) j'ai obtenu le feu vert de mon école pour commencer à accompagner des personnes dans la durée lorsque c'est nécessaire pour atteindre leur objectif.

Les commentaires sont fermés.