Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2018

Apprivoiser son intuition

Nombreuses sont les personnes que j'accompagne parce qu'elles se sentent perdues. Je pense aux jeunes qui ne se plaisent pas dans leurs études et ne savent pas quelle autre direction prendre. Il y a aussi les professionnels qui ont besoin de changement et pas d'idée qui leur semble réaliste.

Pourtant, quand je les écoute m'expliquer, il me semble qu'ils savent ce qui est bon pour eux. Je remarque par exemple ce sourire qui monte sur le visage de Raphaël à chaque fois qu'il évoque son goût pour l'expression artistique, ou encore la volubilité d'Élodie quand elle évoque la reconversion de son amie.

Seulement voilà, ces aspirations sortent de ce qu'ils considèrent raisonnable... et ils sont perdus.

Mon rôle est de les aider à découvrir qui ils sont et à l'accepter, du moins à les mettre en route sur ce chemin. Et pour qu'ils puissent poursuivre seuls je les aide à écouter leur intuition. Avec le recul, n'est-ce pas elle qui avait raison quand elle s'était manifestée avec insistance ? Alors comment la reconnaître ?

Main cherchant à apprivoiser un oiseau

L'intuition n'a rien du résultat d'une réflexion. Elle apparaît d'un coup. D'où surgit-elle généralement pour vous ?

Les gens confondent souvent avec leur envie, mais celle-ci est changeante. Ce n'est pas de cela qu'il s'agit. L'intuition est de nature persistante. A quoi ressemble généralement votre intuition ?

  • Pour Éric, c'est tout d'un coup une claire vision : son cerveau sait !
  • Bruno, lui, est tout d'un coup mû par une forte motivation : son corps sent !
  • Quant à Adeline, elle est soudain portée par un élan puissant : son cœur ressent !

Et pour vous, comment se manifeste l'évidence ?

Pour tracer sa route dans un monde en pleine transformation, il est urgent d'apprivoiser notre intuition. Amusons-nous à découvrir comment elle surgit et laissons-nous le temps de décider. Une véritable intuition ne manque pas de se rappeler à nous tant qu'on ne la suit pas.

Bonne exploration à vous.

Paule Terreaux
www.pauleterreaux.fr

10/10/2018

Tous les mêmes questions

C'est incroyable ce qu'on peut tous poser les mêmes questions !

Lorsqu'on croise un enfant : tu as quel âge ? Et tu es dans quelle classe ?
J'en connais qui détestaient la question. Ah bon, tu as sauté une classe ?
Et j'imagine pour ceux qui en ont redoublé une !

Question

Pour les adolescents il y a aussi une question rituelle : tu sais ce que tu veux faire plus tard ?

Non je ne savais pas ce que je voulais faire plus tard et cette question me mettait très mal à l'aise. Personne n'en a rien su mais c'était une période pénible pour moi : au collège, au lycée, en études supérieures, dans mon premier emploi...

J'avais presque 30 ans quand j'ai compris ce que je voulais faire de ma vie. Je commençais à le découvrir dans mon travail et dans mes loisirs et j'ai été invitée à le remarquer et y mettre des mots à l'occasion d'un bilan de compétences : je veux m'épanouir et aider les autres à s'épanouir.

C'est ce que j'ai continué à faire dans l'entreprise et dans la vie associative. Puis quand je suis devenue coach j'ai eu à cœur de me former pour accompagner tout spécialement les jeunes face à cette question.

Non pas pour qu'il trouve LA réponse (la bonne voie, disent-ils ; sans perdre de temps, ajoutent les parents). Je veux juste les aider à en trouver une, celle du moment : un projet qui leur donne envie de se lever, d'avancer. C'est beaucoup et c'est suffisant. Ils ont toute la vie pour trouver leur chemin, parmi des routes qui pour beaucoup n'existent pas encore, qu'ils vont peut-être contribuer à tracer.

Et vous, vous en êtes où sur ce chemin ?

Paule Terreaux
www.pauleterreaux.fr