Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Enfermement

    Nous aspirons tous à des relations vraies, profondes, fécondes, fluides. Nous recherchons tous un profond contentement, en nous-même, en relation avec les autres, en relation avec la vie, un état de paix de plus en plus stable, transportable à travers les épreuves, contagieux.

    Retrouver notre élan de vie

    Nous avions cet élan de vie propre au départ, mais nous avons progressivement dévié (pour être gentils !*) et nous sommes trop souvent dans des ENFER...mements.

    Grenouille enfermée dans une cage

    Comment pouvons-nous revenir à notre élan de vie ?

    Sortir de nos pièges

    En prenant conscience des pièges dans lesquels nous sommes pris, en comprenant comment ils se sont enclenchés... et en nous efforçant d'en sortir.

    Le piège du FAIRE, encore, toujours plus, toujours mieux, pour faire plaisir, par peur de déplaire... Nous sommes invités à réorganiser des moments pour ÊTRE.

    Le manque d'estime de soi qui nous fait agir à 50% pour plaire aux uns et à 50% pour éviter de déplaire aux autres ! Nous sommes invités à muscler notre estime.

    La difficulté à accueillir notre différence. Nous l'avons tuée (notre fantaisie, notre énergie débordante...) pour ne pas déranger. Nous sommes invités à affirmer notre différence sans craindre le désamour.

    La difficulté à dire NON, à temps, dans la bonne mesure, à la bonne personne ! Nous sommes invités à clarifier à quoi nous voulons dire OUI quand nous choisissons de dire NON**.

    La difficulté à faire bon usage des sentiments que nous avons appris à étouffer pour ne pas déranger. Nous sommes invités à écouter nos émotions, à prendre au sérieux les besoins qu'ils cherchent à nous montrer, à passer à l'action et formuler les demandes nécessaires***.

    Rien de tout cela n'est facile et ne donne rapidement des résultats. Nous sommes invités à faire du temps notre allié pour apprendre à nous connaître et à mettre à la surface ce qu'il y a de meilleur en nous

    Essayez, la porte est ouverte !

    Paule Terreaux
    www.pauleterreaux.fr

    (*) "Cessez d'être gentils, soyez vrais !", un livre de Thomas d'Ansembourg dont je résume ici la conférence qu'il donnait en 2016 au Club Stratégie et Avenir.

    (**) "Oui à notre amitié : merci pour l'invitation. Oui à mon besoin de me ressourcer seul et en famille : ce sera pour une autre fois"

    (***) "Je suis contrarié de ma journée ; j'ai besoin de temps pour me changer les idées ; j'ai envie de passer une bonne soirée avec toi ; est-ce que tu es d'accord pour qu'on se retrouve dans 30 minutes ?"

    J'ai envie de mieux me respecter.

    Je prends RDV avec Paule

  • Stratégie d'échec

    L'expression peut surprendre, et pourtant c'est vrai, nous avons des stratégies pour échouer !

    Songez à cette activité que vous n'aimez pas du tout. Avant même de vous y mettre, vous savez que vous n'allez pas y arriver. Demandez à vos proches, ils ont peut-être déjà remarqué comment vous vous y prenez pour qu'effectivement ça ne marche pas !

    Reconnaître et analyser nos stratégies

    Plus sérieusement, lorsqu'on a envie de sortir de son impasse, on peut se faire aider pour analyser en détail la façon dont on procède pour échouer, puis comparer avec une stratégie qui, dans un autre domaine, nous conduit à la réussite. Il apparaît clairement des pistes pour modifier son comportement.

    Vous attendez mon exemple ?

    Pouce tourné vers le bas

    Les personnes qui m'ont accompagnée quand j'ai testé cette méthode s'en rappellent encore : j'avais si bien expliqué comment je faisais pour brûler les légumes que je n'aime pas... qu'elles s'étaient promises de ne jamais se laisser inviter !

    Et bien je ne les brûle plus. J'arrive même à les cuisiner avec un peu d'amour.

    S'appuyer sur les stratégies de réussite

    Pourtant je n'ai qu'un souvenir assez vague des enseignements que j'avais tiré de l'analyse. Je ne me rappelle pas avoir fait des efforts particuliers pour changer. Comme quoi il suffit parfois de prendre conscience de ses stratégies d'échec pour en sortir.

    Et vous ? Est-ce que vous tenez aux vôtres ?

    Paule Terreaux
    www.pauleterreaux.fr

    NB : c'est le principe même de la PNL (Programmation Neuro-Linguistique) que d'analyser les stratégies gagnantes pour s'en inspirer.

    J'ai envie de faire du neuf...

    Je prends RDV avec Paule